Skip to content

Marcel Cerdan (1916-1949)

21 abril, 2012

Du livre d’Ignacio Ramonet et Ramon Chao « Ces métèques qui ont fait la France », voici un extrait, où nous évoquons la figure de Marcel Cerdan

Edith Piaf et Marcel Cerdan

Edith Piaf et Marcel Cerdan

Plus d’un demie siècle après sa mort, Marcel Cerdan reste un des mythes du sport français. Les gamins du baby-boom d’après-guerre étaient Cerdan quand ils faisaient le coup de poing ; Bobet lorsqu’ils pédalaient, et Mimoun quand ils couraient: Le mythe est une parole choisie par l’Histoire: il ne saurait surgir de la nature des choses, affirme Roland Barthes dans Mythologies.

Et il en va ainsi de Marcel Cerdan, né à Sidi-Bel-Abbès, le deuxième sportif français du siècle selon un récent sondage, qui encore aujourd’hui garde sa côte d’amour dans le cœur des Français.

Figé pour toute éternité dans le sourire de ses 33 ans, l’image du «Bombardier marocain», comme l’avait surnommé le patron du Vél’d’hiv’, est faite de l’étoffe de nos rêves collectifs, lesquels vont bien au-delà de ses neuf mois de règne sur la catégorie des poids moyens ou de son palmarès exemplaire: à 32 ans, Marcel totalise 109 combats, 106 victoires dont 63 par KO.

Après avoir dominé l’Europe, il fait ses preuves aux Etats-Unis: c’est le 21 septembre 1949 qu’il va devenir l’idole de tout un peuple, l’oreille collée à sa TSF pour suivre en direct de Jersey City la retransmission du championnat du monde contre Tony Zale. Face à l’Américain, surnommé Le roi du KO, Ceran ne laisse pas passer sa chance, dominant le combat : au 11ème round, il place son crochet gauche au menton de son adversaire. Sauvé par le gong, Zale restera dans son coin à l’appel de la reprise suivante : KO.

A son retour en France, le bombardier est accueilli en héros, devient une figure du Tout-Paris et ramasse la Légion d’honneur.

C’est contre Jack La Motta, « le taureau du Bronx », qu’il remet son titre en jeu à Détroit le 16 juin 1949. Victime d’une blessure au bras gauche dès la première reprise, il abandonne à la dixième. Il n’a désormais plus qu’un but : récupérer la ceinture mondiale. Le 28 octobre, revanche signée, il s’envole à nouveau pour les Etats-Unis. Le Constellation avec  ses 37 passagers, parmi lesquels la violoniste Ginette Neveu, n’arrivera jamais. Vers 3 heures du matin il heurte le pic de Rotonda aux Açores. Il n’y aura aucun survivant.

Devenu un véritable héros national, la disparition de Cerdan plonge la France dans la tristesse, celle de la violoniste restant en sourdine. Cinquante mille personnes assisteront à ses obsèques à Casablanca. Fauché en pleine gloire alors qu’il était encore au sommet de sa forme physique dans un sport, la dernière image que garderont de lui ses innombrables supporteurs fut celle d’un champion jeune et indestructible.

Sources : Piaf-Cerdan, un hymne à l’amour, de Patrick Mahé et Dominique Grimault. Editeur : Robert Laffont.
La légende de la Boxe de Pierre Cangioni. Editeur : Minerva 1999
A voir : Film de Claude Lelouch, « Edith et Marcel » avec Evelyne Bouix et Marcel Cerdan Jr .1983

No comments yet

Responder

Introduce tus datos o haz clic en un icono para iniciar sesión:

Logo de WordPress.com

Estás comentando usando tu cuenta de WordPress.com. Cerrar sesión / Cambiar )

Imagen de Twitter

Estás comentando usando tu cuenta de Twitter. Cerrar sesión / Cambiar )

Foto de Facebook

Estás comentando usando tu cuenta de Facebook. Cerrar sesión / Cambiar )

Google+ photo

Estás comentando usando tu cuenta de Google+. Cerrar sesión / Cambiar )

Conectando a %s

A %d blogueros les gusta esto: